La fascination pour les Mayas, Incas et autres civilisations pré-colombiennes

Publié le par Hédéra

ChichenItza01.jpg

Avant la Grèce, Rome ou l'Egypte (oui, j'ai eu vers mes 10 ans un intérêt pour cette civilisation, intérêt qui m'est vite passé pour ne jamais vraiment revenir), mon imaginaire était peuplé des paysages, des constructions et de rêveries de civilisations Maya, Inca, Aztèques, en somme, une sorte de pot pourri de civilisations pré-colombiennes que j'assimilais plus ou moins toutes ensembles. Comme pour toute passion digne de ce nom, j'avais mes sources sûres : le dessin animé Les Mystérieuses Cités d'Or et le film (dans lequel joue Coluche) La Vengence du Serpent à Plumes. J'aimais les cultures sud-américaines et j'ai rapidement décidé que plus tard, quand je serais grande, j'apprendrais l'espagnol et j'irais vivre au Mexique. J'avais une amie avec qui j'adorais me déguiser en un tas de choses différentes pour ensuite jouer des histoires fabuleuses où nous étions les héroïnes. Parmi ces histoires et ces déguisements, il y avait l'Orient et ces fameuses civilisations andines et mexicaines. Je me souviens encore de cette belle robe rouge qu'elle possédait et qui venait vraiment de ces pays. Rien, ou presque, ne me semblait plus fascinant de mystères et de splendeurs passées. Lorsque j'ai décidé que je ferais profession de l'Histoire, à l'aube de mon adolescence, je voulais devenir spécialiste des Mayas (d'ailleurs, avec du recul, il aurait fallu que je fasse de l'archéologie, et non pas de l'histoire). Et puis j'ai rencontré le latin, et face aux peu de perspectives de pouvoir étudier en Europe les civilisations pré-colombiennes (et en effet, nos universités françaises ne proposent pas ça dans leurs maquettes), j'ai penché pour cette autre révélation qu'était la civilisation romaine, toute autant porteuse d'émerveillement.

Je n'ai jamais perdu toutefois cette admiration des civilisations pré-colombiennes, quoique je fus quelque peu déçue du peu de choses que nous savons à leur sujet, faute de traces écrites (compréhensibles) que ces civilisations auraient légué. Seule l'archéologie peut prétendre actuellement à traduire les signes matériels que ces civilisations ont laissé afin de tenter de les appréhender, un peu. Du coup, comme la nature a horreur du vide, à civilisations sans témoignage ni histoire écrite se substituent tous les fantasmes possibles de l'imaginaire humain, avide de merveilleux. En même temps, il faut dire qu'on nous tend la perche, entre les géoglyphes mystérieux des Nazcas, l'étrange et soudaine disparition des Mayas, les villes fabuleuses des Andes cachées à des hauteurs faramineuses dans la montagne, et les pyramides que d'aucuns comparent aux techniques égyptiennes. Il semble bien que ces civilisations aient eu des connaissances très fines en matière de mathématiques ou d'astronomie, et pourtant, les Incas ne connaissaient ni la roue, ni le fer. Pour le dire franchement, ce sont des énigmes sur pied. Toutes les hypothèses les plus folles ont pu être émises, des hypothèses d'ailleurs assez proches de celles soulevées à propos ces Celtes (qui eux non plus n'ont pas laissé d'histoire écrite) ou des civilisations mégalithiques. Il y a toujours des constructions faramineuses pour des civilisations à priori sans outils précis ni suffisants pour les réaliser, et aucun témoignage. On peut donc librement piocher pour sa théorie favorite : descendants de l'Atlantide, de Mû, issus de peuples extra-terrestres ... et ça y va en surenchères. Actuellement, comme je l'ai lu une fois sur un blog, l'archi-mode est à 2012 et "il faudrait être coupé du monde pour ne pas en avoir entendu parler". Donc 2012, fin du calendrier Maya, supposée apocalypse, retour des extra-terrestres, jour fabuleux ou les serpents auront des pattes et que les pommes de terres pousseront dans les arbres (à la rigueur, j'aurais préféré des billets de banque) ... 

Je n'ai jamais tripé sur tous ces mystères, et 2012, date de fin du calendrier Maya, me laisse parfaitement indifférente. Ca relève pour moi de l'hystérie collective en mal de millénarisme, et qui attend dans sa fange de se faire sauver par un ou des êtres plus évolués qui auront pris leur misère en pitié. Sinon, c'est toujours beau de rêver que du jour au lendemain, l'humanité se trouvera surélevée spirituellement, ça fait des millénaires que les hommes attendent ça de prophéties en prophéties. A ce propos, les Juifs attendent toujours leur Messie, celui qui doit les libérer et régner sur leur peuple de manière autoritaire et guerrière (pas quelqu'un prêt à se sacrifier sur une croix). En 1999, c'était l'Antéchrist et la fin du monde, là c'est la fin du monde à la sauce que chacun désire. Vive la mondialisation, grâce à elle, on n'a plus à se contenter des prophéties chrétiennes et européennes, mais on a un upgrade dans le stock des dates possibles d'apocalypse. Et après 2012, on nous dira que les Nenets de Sibérie ont prédit la grande prise de conscience cosmique pour 2067?

Il est dommage en effet que nous ne sachions rien de tangible sur leurs systèmes religieux et ésotériques. Qu'à cela ne tienne, certains tels Samael Aun Weor se sentent le droit et même le devoir de réinventer la religion aztèque et maya par comparaison directe au christianisme, ainsi on voit apparaître un Christ Quetzalcoatl tout droit sorti de nulle part. Mouhahaha, rien que de l'écrire, je trouve ça délirant. Allons bon, on sait bien que la théosophie est persuadée que toutes les religions parlent des mêmes révélations, il faut juste faire entrer tout dans la même boite, même quand ça dépasse de tous les côtés. Avec Blavastky, on avait l'admiration surdimentionnée pour l'Orient, avec Samaël on a les révélations uniques et inouïes du Grand Maître Christ Samaël Quetzalcoatl Bouddha Zoroastre (et bien plus encore) qui heureusement, vient dissiper les limites des archéologues sur la religion des Aztèques. Merci Samaël, sans toi nous ne serions rien.

Bon, ce n'était pourtant à la base pas un énième article pour me payer la tête de mon gourou favori, ni du courant New Age qui fait vendre à la Fnac bien plus que n'importe quel autre rayon éso, mais bien pour parler de ces civilisations. Des bribes de leurs mythologies nous sont bien parvenues, et je les dévore dès que je trouve quelque référence digne d'intérêt. Je songe qu'en effet, bien des mystères nous restent dissimulés. Rien qu'en pensant aux mystères de l'Antiquité européenne qui fleurirent en même temps que des connaissances similaires à ces civilisations de l'Amérique du Sud, je me figure qu'il y aurait eu matière à explorer, à s'inspirer, à se nourrir. Je ne me déciderai probablement jamais à tenter ce que tant font sans cas de conscience : tenter d'avoir des visions véritables pour découvrir des secrets anciens. J'y crois d'une manière si modérée qu'on peut considérer que je n'y prête aucune véracité. Je ne sais que trop comme il peut être facile de s'auto-suggérer ce qu'on voudrait qui soit. Un jour, ou plutôt une nuit, j'ai rêvé que j'étais un homme d'une civilisation à priori mexicaine, au vu du paysage. J'avais une femme, j'étais un guerrier et un parent était prêtre au temple pyramidal de ma ville. Et je crois que dans ce destin qui n'a rien d'exeptionnel, j'ai fini par mourir dans un de ces nombreux combats issus des conflits locaux. Comme n'importe qui d'un peu "sorcier", je me suis dit que peut être, c'était une vie antérieure. Ou bien c'était juste un rêve tiré de mes lectures anciennes. Aucune conviction personnelle du monde ne pourra jamais rien prouver. Mâyâ, c'est aussi l'illusion d'un monde physique que notre conscience prend pour la réalité, d'après les Hindous. Il est si facile de se laisser illusionner par soi-même.

Mais on peut tout de même rêver, voyager et s'emplir de l'atmosphère et de la force de ces civilisations passées.

Publié dans Hérésies transgenres

Commenter cet article

Lillungallad 14/03/2008

Message aux extra-terrestres: Restez chez vous, merci.

Ferocias 08/04/2008

Bonjour,Je partage sans doute un peu de votre fascination.J'ai créé un blog sur lequel je chronique de nombreuses fictions mettant en scène des peuples précolombiens (Mayas, Aztèques, Incas,...).http://lespeuplesdusoleil.hautetfort.com/Au plaisir!